Historique process communication®

Taïbi Kalher (Docteur en psychologie) est à l’origine du modèle Process Com®. Ses travaux ont été subventionnés par la NASA dans les années 70. Il a participé au recrutement des astronautes pour la cohésion des équipages et plus particulièrement prévoir leurs comportements et réactions sous stress. Suite à ses travaux, il reçoit le prix scientifique prix Eric Berne en 1977, pour « les mini-scénarios » (ie : comportements observables et prévisibles sous stress).

Dès 1978, il se consacre au monde de l’entreprise, crée Kahler Communication Incorporation (KCI) à Little Rock (Arkansas) qui diffuse le modèle à travers le monde.

Process Com® a aujourd’hui de nombreuses applications : management, cohésion d’équipe, gestion de stress, gestion des conflits, négociation, vente, formation, enseignement, développement personnel, coaching, …

Le Process Communication Model® (PCM) est à la fois un outil de communication, et un modèle de découverte et de compréhension de sa propre personnalité et de la personnalité des autres.

La compréhension des personnalités donne des clés pour développer des stratégies de communication adaptées, réagir de manière appropriée aux sollicitations de son entourage, construire dans le court terme des relations constructives et efficaces.

La Process Communication a été progressivement développée par Taibi Kahler, docteur en psychologie, depuis les années 70, en s’appuyant sur ses observations des relations et du management des entreprises américaines.

La NASA en particulier, l’un de ses premiers clients, a utilisé son modèle pour recruter ses astronautes, et constituer des équipes homogènes.

Les travaux scientifiques de Taibi Kahler ont été couronnés par le prix scientifique Eric Berne en 1977.

Chaque type de personnalité a ses codes, son langage, ses références propres. Chaque type de personnalité émet ses propres signaux d’entrée en stress puis en mécommunication.

Lorsque l’on sait que 93% de ce que nous retenons d’un message vient des signaux non verbaux (voix, ton, attitudes, gestes, expressions du visage) et seulement 7% provient des mots, nous mesurons l’intérêt à connaitre les codes et les signaux émis par autrui mais aussi par nous-mêmes.

La Process Communication sert tout simplement à entrer en communication avec autrui en se mettant en phase non seulement avec ce qu’il dit, mais aussi avec ce qu’il ressent et ce qu’il croit. En Process Communication, nous nous attardons davantage sur comment dire que sur quoi dire…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *